UN CARREFOUR DE LA POLITIQUE CULTURELLE ?

Mobilisation culturelle reconnaît le travail formidable qui se déroule déjà dans le secteur. Des organismes effectuent de la recherche, élaborent des outils et des rapports, et trouvent des moyens créatifs de former des partenariats sur des questions qui intéressent leur milieu. Mobilisation culturelle souhaite consolider plutôt que de dédoubler les efforts.  En puisant à même ce qui existe déjà, Mobilisation culturelle peut par ailleurs assumer plusieurs tâches : jumeler et promouvoir les travaux de recherche en matière de politique culturelle, mettre à jour des données anciennes et combler les lacunes qui existent entre les régions, les disciplines et les domaines thématiques.

Il est vrai que le modèle pour Mobilisation culturelle sera déterminé pendant les consultations de 2017-2018.  Mais, en attendant, nous avons déjà une première impression amusante, et surtout très évocatrice, de ce qu’un carrefour bien branché aux organismes et réseaux actuels peut avoir l’air, ainsi :

Graphisme réalisé par Tara Mazurk et Clayton Windatt


  COMITÉ DIRECTEUR DE DÉMARRAGE POUR LA MOBILISATION CULTURELLE

Kristian Clarke, co-fondateur of Mass Culture, Candidat au doctorat en études culturelles à Queen’s University

Kate Cornell, directrice générale, Assemblée canadienne de la danse, et coprésidente, Coalition canadienne des arts

Tara Mazurk, experte-conseil, Secteur culturel, Global Public Affairs

Robin Sokoloski, directrice générale, Playwrights Guild of Canada

Clayton Windatt, directeur général, Collectif des commissaires autochtones

 

 

Join the Mass Culture/Mobilisation Network

* indicates required