Cette page Web sera mise à jour au fur et à mesure de l'avancement de l'initiative. Dernière mise à jour : Novembre 2021

Organismes de services aux arts

Se positionner pour le futur

Rencontre OSA : 22-24 janvier 2023

Il est temps de mobiliser la communauté des OSA pour examiner les enjeux auxquels notre secteur est confronté, et pour faire progresser nos idées afin de faire face à ces enjeux.

Phase actuelle : Voies de solution*

Comment pourrions-nous développer un plan partagé visant l’inclusion?

Comment pourrions-nous démontrer la valeur des arts grâce à des données qui font ressortir le côté humain?

Comment continuer de bâtir l’infrastructure et les bases de connaissances nécessaires pour travailler de façon enrichissante avec les différentes communautés?

Comment pouvons-nous contribuer à la présence et à la permanence des arts

Comment pouvons-nous aider les artistes à ne pas se perdre dans le monde numérique?

NOTE : Chaque sujet s’engagera également à explorer les ressources existantes et à en développer de nouvelles, en accordant une attention particulière aux outils abordables et accessibles pour le secteur artistique. En outre, les ressources humaines et les stratégies visant à créer de meilleures conditions de travail au sein du secteur seront également abordées.

 * Une série de sessions de préparation en ligne avant la conférence en janvier 2023.

Voies de solutions – Les animateur∙rice∙s

Sebastian Campos-Möller

Animateur : Comment pourrions-nous développer un plan partagé visant l’inclusion?

Sebastian est un artiste, designer stratégique, prospectiviste, systémicien et facilitateur d’espaces de co-création et de mise en œuvre du design. Il travaille au service d’un avenir dans lequel la culture valorise les relations avec autrui, les systèmes naturels et les parties prenantes au-delà de l’humain. Sebastian est formé en design industriel et design de produits, et dispose d’un solide bagage de recherche en conception centrée sur l’humain et sur l’expérience utilisateur. Sebastian a travaillé avec différentes organisations pour développer la culture du soin. Il est l’un des fondateurs d’Ayudog, une organisation à but non lucratif qui vient en aide aux chiens et aux chats errants en organisant des campagnes de stérilisation abordables et en facilitant les adoptions à Valle de Bravo, au Mexique. Nouvellement arrivé au Canada, il a peint des fresques dans les rues de Toronto et se réjouit de participer à la co-conception d’entreprises meilleures.

November 10, 3pm to 5pm Eastern

Mapping the 3-Horizon for a shared plan for inclusion Round One | November 17, 3pm to 5pm Eastern

Mapping the 3-Horizon for a shared plan for inclusion Round Two (building off of Round One) | December 1, 3p to 5pm Eastern 

Parul Pandya

Animatrice : Comment continuer de bâtir l’infrastructure et les bases de connaissances nécessaires pour travailler de façon enrichissante avec les différentes communautés?

Au cours des deux dernières décennies, Parul Pandya (elle) a savamment travaillé dans le secteur communautaire en occupant plusieurs rôles, notamment ceux de bâtisseuse, consultante, programmeuse et productrice.  Après avoir administré des subventions communautaires pour le plus grand bailleur de fonds gouvernemental au Canada, elle s’est intéressée activement à l’impact collectif continu en s’impliquant auprès de différentes organisations à divers titres. 

Son intérêt pour la défense des droits est né de son travail d’autrice/poète queer d’origine sud-asiatique, il y a plus de vingt ans.  Elle se passionne pour la justice sociale et son intersectionnalité avec les arts, qu’elle enseigne au Centennial College et au Humber College. 

Sa vision du dialogue en est une d’engagement profond, tout en encourageant la participation par l’autoréflexion, l’empathie, la créativité et la compréhension mutuelle. Parul adore les plantes et en a adopté plus de 80, avec qui elle partage sa jungle urbaine. Elle aime regarder les matchs des Raptors et des Blue Jays de Toronto, ainsi que beaucoup de séries documentaires criminels.

Les communautés PANDC 2 novembre 2022, 13 h-15 h 

Communautés autochtones 9 novembre 2022, 13 h-15 h

Communautés des personnes handicapées 7 décembre 2022, 13 h-15 h

Heather Catherine George

Animatrice  : Comment pouvons-nous contribuer à la présence et à la permanence des arts ? 

Heather est une mère, jardinière, artisane du perlage traditionnel, conservatrice ainsi que candidate au doctorat, d’origine eurocanadienne et kanien’kehá:ka. La communauté d’origine de Heather est Akwesasne, mais elle a passé la majorité de sa vie professionnelle à travailler dans la Réserve des Six Nations. Une grande partie du travail de Heather — tant sur le plan personnel que professionnel — a été consacré à la compréhension de la culture et de l’histoire de son peuple. Sa thèse porte sur les fondements historiques et philosophiques des pratiques muséales contemporaines dans les communautés Haudenosaunee. Sa pratique muséale combine à la fois documents historiques, communication narrative, culture matérielle et art contemporain, tout en sachant qu’il y a plus d’une façon de raconter une histoire. Elle veut mobiliser le public par le biais d’un vaste éventail d’approches stimulantes, immersives et juste assez déstabilisantes. Heather est actuellement en congé de son poste de conservatrice de l’histoire des peuples autochtones au Musée canadien de l’histoire et travaille au Woodland Cultural Centre comme conservatrice invitée. De plus, elle a récemment accepté le rôle de présidente de l’Association des musées canadiens, et ce, dans un tournant important impliquant la création d’une nouvelle politique nationale des musées ainsi que la mise en œuvre de la DNUDPA.

Reza Nik

Animateur : Comment pourrions-nous démontrer la valeur des arts grâce à des données qui font ressortir le côté humain?

Reza Nik est un architecte agréé, artiste et éducateur basé à Toronto.  Il est le directeur fondateur de SHEEEP, un atelier expérimental qui conjugue communauté, culture et architecture.  Reza, qui détient un bagage en histoire de l’art, est actuellement professeur adjoint dans la filière d’enseignement de la Faculty of Architecture, Landscape and Design de la University of Toronto. Ses recherches sont axées sur l’approfondissement du dialogue entre les nuances sociopolitiques du contexte urbain et sur l’expérimentation ludique. La perturbation des processus architecturaux traditionnels et des institutions est au premier plan de sa pédagogie et de sa pratique.  Reza a travaillé et étudié dans plusieurs villes à travers le monde, dont Vienne, Düsseldorf, Barcelone, Buenos Aires et Halifax. Ces expériences ont considérablement façonné sa vision de la construction des villes et de la création artistique.  Reza est également l’un des membres fondateurs et le co-organisateur du Toronto chapter of the Architecture Lobby, une organisation qui défend les droits des travailleurs de l’architecture et encourage un discours plus critique au sein de la profession.

Inga Petri

Animatrice : Comment pouvons-nous aider les artistes à ne pas se perdre dans le monde numérique?

Inga Petri (Strategic Moves) inscrit la question des conversations numériques dans le secteur artistique à l’ordre du jour depuis 2011, l’époque même où elle a dirigé l’étude séminale Value of Presenting : A Study of Performing Arts Presentation in Canada (© 2013, CAPACOA). Elle collabore depuis longtemps avec notre industrie, notamment à la co-rédaction de Digitizing the Performing Arts : An Assessment of Issues, Opportunities and Challenges (© 2017, CAPACOA). De 2019 à 2021, elle a dirigé Making Tomorrow Better:  Taking Digital Action in the Performing Arts (digitalartsnation.ca), une initiative nationale en littératie et intelligence numériques qui a touché plus de 3 000 participants, avec 84 ateliers et conférences sur 3 ans. 

Forte de son expérience dans divers secteurs — des arts du spectacle, festivals, musées et organismes de services en arts, en passant par les gouvernements, la promotion du commerce international et des entreprises technologiques —, Inga est devenue une conférencière et animatrice sollicitée lors de conférences et d’événements partout au pays.

Inga fait aisément le pont entre arts et technologie : depuis 1997, elle a géré le développement d’applications de sites web, conçu des campagnes de marketing en ligne et aidé des organisations à établir des liens plus étroits avec leurs publics dans les domaines numérique et physique.

Elle a fondé Strategic Moves en 2007 à Ottawa, et depuis 2015, elle dirige son cabinet de conseil à l’échelle nationale depuis Whitehorse, au Yukon.

Où se loge  la souffrance/le besoin/l’opportunité pour les artistes ? | October 25, 2:30-4pm Eastern

Soutenir les artistes dans le monde numérique | November 15, 1-2:30pm Eastern

L’expérimentation des artistes au carrefour du physique et du numérique | December 6, 2022, 1-2:30pm Eastern

Publics numériques — de la présence numérique aux marchés numériques | January 10, 2023, 1-2:30pm Eastern

RÉSERVEZ LA DATE DE LA CONFÉRENCE À TORONTO : DU 22 AU 24 JANVIER 2023.

Nous vous invitons à participer à une exploration prospective qui, nous en sommes convaincu∙e∙s, favorisera:

l’amélioration de la vie des artistes et de la main-d’œuvre du secteur artistique;

l’accès aux initiatives artistiques pour tous et toutes;

une plus grande équité pour les voix sous-représentées et marginalisées. 

Nous comprenons que le succès de cette exploration dépend de la mise en lumière des voix sous-représentées, tout en reconnaissant la façon dont le pouvoir, l’argent et le statut ont influencé et continuent d’influencer la prise de décision et l’allocation des ressources.

Par ce travail, nous nous engageons à prioriser l’équité, non seulement comme le principal enjeu auquel nous devons faire face, mais aussi pour prioriser les actions sur lesquelles nous nous concentrerons. Pour ce faire, nous appliquerons un processus décisionnel basé sur l’équité. 

Dans un premier temps, nous vous invitons à prendre part à des conversations sur différentes questions: des enjeux auxquels le secteur artistique est confronté et sur lesquels les OSA peuvent travailler ensemble pour trouver des solutions; d’autres ne sont pas uniques au milieu des arts mais l’affectent ou il s’y confronte à l’interne. Puis, nous souhaitons que les discussions mènent à des résultats équitables. 

Cette spirale est une représentation visuelle des différentes étapes de ce projet. En ce moment, nous préparons la phase 3 : les voies de solution, qui se déroulera de septembre à janvier.  

1. Campagnes de crowdsourcing. 2. Classement des enjeux. 3. Élaborer les enjeux et développer des solutions. 4. Partage de solutions. 5. Concrétiser les solutions. 6. Changement

Ce groupe travaille en concertation avec de nombreux autres. Il s’agit d’un processus expérimental. Nous vous encourageons à nous contacter à robin@massculture.ca à tout moment pour discuter de ce processus.

Robin Sokoloski, Mass Culture

Nadine Medawar, Regroupement Québécois de la Danse

Karla Etienne, L’Assemblée canadienne de la danse

Christina Loewen, L’Association pour l’opéra au Canada

Jacoba Knaapen, Toronto Alliance for the Performing Arts – TAPA

Sandy Crawley, Book and Periodical Council 

Katherine Carleton, C.M., Orchestres Canada/Orchestras Canada

Frédéric Julien, CAPACOA

Diane Davy, WorkInCulture 

Em Ironstar, Saskatchewan Arts Alliance

Le comité de planification remercie vivement les personnes suivantes pour leur contribution :

Tau Bui, Diversité artistique Montréal (Panel de prise de décision)

Kristin Cheung, Community Arts Council of Vancouver (Panel de prise de décision)

Michele Decottignies, Stage Left

Swati Khanna, ELAN – English Language Arts Network, (Panel de prise de décision)

Zainub Verjee, Galeries Ontario / Ontario Galleries

Réalisé grâce au soutien de